返回列表 回復 發帖

keFR lv wallet 92qx

Art et expositions
Et Basquiat aurait r d une grande exposition Paris, a confi son p G Basquiat au commissaire de l Dieter Buchhart.
Apr celle de la fondation Beyeler, l dernier, l parisienne rassemble quelque 130 et s d particular nombre difficulties de collections fran Elle comporte un peu moins de peintures et un peu plus d sur papier que l de B
Jean Michel Basquiat est n en 1960 Brooklyn, d p ha et d m portoricaine. En 1977, en rupture d il se met couvrir les murs de graffitis avec Al Diaz, un copain de lyc Il signe ses inscriptions SAMO (Similar Old Shit), avec une couronne en logo, et le sigle
Pourtant, Basquiat ne se revendique pas graffiteur. travail n rien voir avec les graffiti, diratil. C de la peinture, l toujours J toujours peint. Bien avant que la peinture ne soit la mode.
Comme pour insister l l s sur un grand tableau tr cr louis vuitton outlet Mod en mars 1982, un moment o le succ arrive, toute vitesse. Basquiat n m pas 22 ans et vient d sa premi exposition personnelle, l en Italie, dans la Galerie d'Emilio Mazzoli. Trois mois plus tard, il sera la Documenta 7 Kassel, c de Gerhard Richter ou Cy Twombly.
M s autodidacte, Basquiat avait une culture artistique, rappelle Dieter Buchhart. Ses influences vont de L de Vinci dont il cite des dessins anatomiques, Cy Twombly en passant par Dubuffet ou Rauschenberg pour ses collages. Issu de la classe moyenne, il a l sa m l emmen r au mus il a beaucoup lu. A sept ans, il est hospitalis apr avoir renvers louis vuitton belt par une voiture. Sa m lui offre un livre d'anatomie qui aura une influence importante sur sa cr
Une oeuvre inspir de la musique, de la BD et du cin
L de Basquiat se nourrit de son go pour la bande dessin pour le cin (notamment Hitchcock), pour le jazz. La ville est tr pr aussi l voitures, avions, enfants dans la rue. Ses tableaux sont pleins de symboles pas toujours faciles d La couronne est toujours l Comme une signature pour un artiste qui signe rarement. marque quelque chose de sp elle est comme le signe du remarque Dieter Buchhart. La grille est signe d
Les de Basquiat sont politiques, il y exprime des id d le racisme, sous les traits de deux policiers encadrant un noir. Une s de AAAA est comme un cri mais peut aussi symboliser le nom d boxeur, h noir. Il rend souvent hommage aux h noirs qui viennent l du monde du sport ou du jazz, comme Cassius Clay, Charlie Parker ou Sugar Ray Robinson.
Basquiat dessine et peint sur tout ce qui lui tombe sous la most important, par exemple un vieux frigo. Au d il r toutes sortes d pour peindre des planches, des fen En tom toms f 1981, cette figure de l newyorkais participe une exposition collective au PS1 Extended Island. C un tournant pour lui il est remarqu par les marchands Annina Nosei, Bruno Bischofberger et Emilio www.canadalouisvuitton2013.net/ Mazzoli. Il travaille ensuite sur un http://www.louisvuittonuk2013.com/ support de toile plus classique, qu monte parfois sur des cadres improvis avec des palettes, des bouts de bois.
Les limites entre le dessin et la peinture sont floues, souligne Dieter Buchhart. Certains dessins deviennent des peintures, des peintures ressemblent des dessins. Basquiat m les deux tactics, superposant les couches de peintures sur lesquelles il dessine au pastel gras, ou recouvrant de peinture une partie de son dessin. Il colle parfois du papier sur la toile, y introduit des dessins photocopi
Pour le commissaire de l le travail de Basquiat atteint un sommet de complexit en 1983. Les symboles se multiplient, la couronne devient couronne d dessin ou repr par l of thorns L barre ses inscriptions. les barrant, il voulait encore plus attirer l dessus selon Dieter Buchhart. Les couleurs explosent.
Les peintures sont parfois d comme ces hommages Charlie Parker, une simple inscription en blanc sur fond noir.
Une salle est consacr la collaboration entre Basquiat et Andy Warhol. Ces oeuvres quatre mains n pas s la critique et le jeune artiste y a mis fin rapidement.
Les derni alternent une surcharge d ou au contraire une figure isol sur fond colour En 19871988, le th de la mort appara Basquiat est submerg par la drogue dont il n'arrive pas se d Le tableau Eroica cite un dictionnaire d et r l la phrase dies (l meurt), accompagn d de pattes de corbeau.
Peu de temps avant sa mort, Basquiat peignait Riding with death (1988), un tableau pr ou une figure sombre chevauchait le squelette de la mort. Expos cet B il n pas Paris
Related articles:

  
   http://bbs.yunceng.cn/viewthread.php?tid=57753&extra=
  
   http://202.157.171.188/viewthread.php?tid=743648&extra=page%3D1
  
   http://www.lerouge.com.tw/viewthread.php?tid=143452&extra=
  
   http://bjzzxd.com/bbs/viewthread.php?tid=1604945&extra=page%3D1&frombbs=1
  
   http://alcatelinfo.com/bbs/viewthread.php?tid=307917&extra=
返回列表
花蓮民宿